AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Echo du Roi Corbeau: Les voix du nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyekanik
Rebelle Chanceux
Rebelle Chanceux
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Echo du Roi Corbeau: Les voix du nord   Dim 4 Déc 2016 - 20:01

Par casse Croute

Le désert s'étend à perte de vue. Depuis le grand incident, les villes, les champs, les prairies, les forêts, les centres commerciaux, les stades de football, les parcs de jeu, les grandes merveilles du monde ont disparu. Plus rien. Plus rien sauf des ruines, des immenses étendues de sable et la mort. La mort à tous les coins de rues, la mort de la main des hommes, la mort des griffes des animaux retombés à l'état sauvage, ou la mort par les dents des morts. Ces morts vivants qui hantent les nuits des vivants. Vivant oui, mais pour combien de temps ?

De temps en temps, on aperçoit au loin des barricades, et le voyageur lâche un soupir de soulagement. L'humanité résiste encore, l'humanité se bat, comme elle s'est toujours battue pour survivre. Mais cette fois c'est différent, cette fois l'humanité est sur le point de plier genoux, de se rendre et de quitter la surface de la terre ...

Mais le voyageur qui foule encore cette surface, dure et aride, ne perd pas espoir pour autant. Quelqu'un, quelque part, finira par trouver une solution. Alors l'humanité sera sauvée, il sera sauvé, et il pourra enfin retrouver son foyer.

Un foyer, c'est ce qu'il aperçoit au loin, un nouveau foyer, qu'il partagera quelques jours avec de nouveaux compagnons avant de devoir fuir. Fuir encore, comme toujours, les meutes de morts-vivants, les autres, impitoyables et affamés, toujours si affamés.

Affamé, le voyageur l'est. Il s'approche de la "ville" où il sait qu'il sera accueilli. Il a de l'expérience, il sait se battre, c'est tout se dont ils ont besoin, en ville. Son arrivée sera discrète, à la tombée du jour, personne ne pense à lui poser de questions, on est tous trop fatigués, trop occupés à survivre. Le voyageur partagera son premier repas avec eux dans le calme, quelqu'un chantera, quelqu'un pleurera, tout le monde est persuadé de ne pas passer la nuit. Ce soir, tout le monde veillera.

Tout le monde, pas tout à fait. Seuls quelques citoyens seront autorités à dormir cette nuit, ceux qui sont trop faibles, ceux qui en ont déjà trop vu. Ceux qui, de toute évidence, n'en peuvent plus.

Le voyageur lui n'en peut plus, cela fait des jours qu'il marche, des jours qu'il fuit. On lui proposera une tente, qu'il acceptera volontiers. A côté de lui, un autre citoyen s’effondre, tout le monde l'appelle Escargot. Personne ne donne son vrai nom, à quoi bon, personne ne pense à vraiment s'attacher aux autres. Le voyageur regarde son compagnon de fortune, soupir en pensant que, peut être, dans une autre vie, ils auraient pu être amis. Avant de fermer les yeux et de tenter de trouver le sommeil.

Mais le sommeil de viendra pas, comme trop souvent ces derniers temps. Le voyageur écoute, aux aguets, il écoute la meute approchait, tentant de passer les faibles barricades de la ville. Il écoute, les ordres de celui qui doit être leur chef, les bruits de la défense de l'humanité. Il écoute.

Son compagnon lui dort, profondément. Le voyageur le regarde dormir, songeur. Il regarde son sommeil paisible, il regarde la nuit, les rangées de tentes. Il regarde la lune, ronde, rouge. Rouge ... Le voyageur sourit. Il y a bien longtemps, il y avait une prophétie. Que disait-elle déjà ?


Le jour viendra où,
D'une nuit éclairée de rouge,
L'espoir renaîtra,
Des paroles de celui que tout le monde croit fou.

C'était quelque chose que ça. Le voyageur sourit, quelqu'un que tout le monde croit fou, ça pourrait bien être celui qui dort à côté de lui. Il les a entendu parlé, c'est l'alcool qui la rendu fou, l'alcool et la perte, la perte d'êtres chers. C'est le lot de tout le monde ici, de perdre.

Et alors, le voyageur perd le sommeil. Il se redresse, attentif, sous la tente. Il écoute. Non pas la bataille qui fait rage dehors, mais les soupirs de son compagnon. Il écoute attentivement ses balbutiements.

Les voix du nord ... Mon beau sapin ... Les voix du nord ... 42 ... Les voix du nord ...
Revenir en haut Aller en bas
Tyekanik
Rebelle Chanceux
Rebelle Chanceux
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Echo du Roi Corbeau: Les voix du nord   Dim 4 Déc 2016 - 20:03

Par Casse-Croute

Les voix du nord. Le voyageur a déjà entendu ça quelque part. Les voix du nord, ces mots le poursuivent depuis trop longtemps. ça ne peut plus être une coïncidence. Fébrile, le voyageur secoue son compagnon.

- Qu'as tu dis ? Répond ! Qu'as tu dis ?

Mais de toute évidence, l'autre ne comprend rien. Il le regarde, les yeux embués par le sommeil, vides. Alors le voyage se lève, prend la lampe torche qui traînait sous la tente et part. Il part droit vers la banque, il file entre les tentes à toute vitesse. Il arrive devant une construction un rien plus solide que les autres, la banque, il entre, il fouille, il cherche, il sait exactement ce dont il a besoin.

Lorsqu'il sort de la banque, une carte à la main, il voit Escargot, qui l'a suivi, les yeux dans le vague, les vagues d'une terrible gueule de bois.

- Rend toi utile et tiens moi ça.

Tandis que l'autre lui tient la torche, le voyageur étale d'une mains la carte sur une table de chantier et de l'autre, il sort un carnet de son sac. Un vieux carnet, tout corné, sale et à moitié déchiré. Le voyageur restera penchait au dessus de la carte un bon moment, à marmonner, griffonner des trucs incompréhensibles. Le soleil fait lentement son apparition, Escargot, lui, éclaire toujours le voyageur.

- Les voix du nord ... mais oui ... ça doit être ça ... Les voix du nord ...

Peu à peu, la curiosité gagne les citoyens. Un petit attroupement commence à naître autour de la table du voyageur. Quelqu'un pense à retirer des mains d'Escargot la lampe torche, désormais inutile. Le voyageur marmonne toujours. Il marmonne au sujet du nord, au sujet de la source, au sujet de la meute.

Alors il se redresse, il remarque les autres qui l'entourent, il remarquent leurs yeux pleins d'interrogation. Il range son carnet et la carte dans son sac et se met à parler. Il passe un long moment à expliquer ses théories, la prophéties, la lune rouge, les voix du nord, Escargot, la source, l'antidote et l'espoir de l'humanité. Un long moment pendant lequel tout le monde l'écoute attentivement. Une fois que le voyageur a tout dit, un lourd silence s'installe.


- J'ai besoin de savoir. J'ai besoin de comprendre. J'irais au nord. J'irais chercher notre salut. Et j'irais seul s'il le faut.

Le voyageur commence à s'éloigner, vers les portes de la ville, avant de se retourner. Pour la première fois depuis longtemps, il ne veut plus être seul, pour la première fois depuis longtemps, il sait que seul, il ne pourra pas.

- On m'appelle Casse-Croute. J'accepterais bien un peu de compagnie pendant mon voyage ...
Revenir en haut Aller en bas
Tyekanik
Rebelle Chanceux
Rebelle Chanceux
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Echo du Roi Corbeau: Les voix du nord   Dim 4 Déc 2016 - 20:05

Par Lilenin

Un manchot s'avance alors. De son espèce il ne reste que le plus piètre des représentants, mais au moins, il survit.
Il a regardé de loin l'agitation qu'a provoqué le voyageur, il observe le regard vide de son compagnon, il observe et prend une décision.
Il n'a plus rien à perdre, rien à gagner non plus mais qui sait, l'espoir, lui a-t-on dit, est comme les phénix des légendes : il peut renaître de ses cendres. Peut être est-ce cela que leur apporte le voyageur avec ses histoire de nord, de l'espoir.
Si seulement...

Alors, lorsque le nouvellement nommé Casse-croute lance un regard d'espoir vers la foule, le manchot s'avance.
Lui veut bien partir avec le voyageur, il ne veut pas que le voyageur perde cet espoir nouveau et si beau, cette petite flamme dans ses yeux.
Mais, il n'acceptera pas de montrer de la sympathie, ce serait une faiblesse.
Alors, plutôt que de dire, qu'il veut bien l'accompagner, par gentillesse et parce que lui aussi veut rêver, voila ce qui sort de son bec :

Lilenin a écrit:

Je m'appelle Lilenin, et tu me fais pitié, alors je veux bien t'accompagner.

Mais je te préviens, j'ai des exigences !
Je veux du lait de chèvre, c'est important pour les os !
Et surtout, je ne veux pas, au grand jamais, que tu me laisse derrière, parce maintenant, nous somme liés comme les doigt d'une de vos mains humaines !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Echo du Roi Corbeau: Les voix du nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Echo du Roi Corbeau: Les voix du nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» au pôle nord
» Dans le Nord, il n'y a pas que des corons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les rebelles de la forêt :: Le feu de camp :: Le cercle du Rebelle disparut-
Sauter vers: